Êtes-vous créatif? Aimez-vous partager vos connaissances et élargir vos horizons? Si oui, People & Ideas est là pour vous: soyez simplement un lecteur ou franchissez une étape de plus et participez en devenant un curateur de contenu ou un créateur de contenu. Vous ferez ainsi l’expérience du lifelong learning au bénéfice de tout en chacun!

Hommage à la radio | Ousopo – Ouvroir de sonorités potentielles!

Ousopo: : abcédaire sonore qui se découvre en poussant la porte d’une lettre, ou encore projet de webradio équivalent à une banque de données sonores qui met en évidence la création radiophonique de hier et d’aujourd’hui!

On ouvre et on ferme le poste sans même y songer. Flux de mots, de sons, de paroles, de musiques bien sûr, flux d’infos surtout, tranches matinales et rendez-vous de la nuit : la radio meuble parfois le silence, accompagne, se fait entendre. Miroir peu déformant du social, à la marge des enjeux théoriques qui négligent souvent l’audio de l’audiovisuel, plus encline à commenter l’événement qu’à le devancer, la radio s’impose sans s’exposer. C’est une habitude de famille, un transistor posé dans un coin, une fréquence bien installée. Elle est tout cela sans doute. Mais aussi plus que cela : une technique apprivoisée au nom de formes sonores, un horizon d’attente, une histoire tissée d’expériences, un appel à l’imagination, des voix sans visage, des bruits qui traversent les frontières, un pôle presque magnétique.

La radio est rarement une évidence. C’est sa force, sa magie mais aussi son ambiguïté. Nous avons tous des souvenirs accrochés à un poste et à un instant. Des fragments d’une émission dont on a parfois oublié le nom, un feuilleton radiophonique, l’étonnement de la découverte lorsque la mollette que l’on avait fait glisser au gré des crachotements de la bande FM tombe par hasard sur ce quelque chose que l’on ne connaissait pas.

La radio est une cour des miracles qui méritait d’être programmée.

Ousopo: OUvroir de SOnorités POtentielles. Comme un clin d’œil – et d’oreille (forcément !) – à de « prestigieux aînés » – qu’auraient-ils fait de l’expression ? – qui aimaient rien tant que travestir la langue, imaginer des syntagmes, bousculer le phonème, quêter, s’amuser, trouver, quêter, trouver, inventer. Ousopo se veut être un territoire radiophonique ouvert aux grammaires du son. Un labyrinthe qui ne cesse de s’étoffer. Un acronyme qui deviendrait un nom et ferait que l’on se dise : « Tiens ! ».

On en discute?

Laissez un commentaire

Cet article vous a plu? Dites-nous ce que vous en pensez.