Êtes-vous créatif? Aimez-vous partager vos connaissances et élargir vos horizons? Si oui, People & Ideas est là pour vous: soyez simplement un lecteur ou franchissez une étape de plus et participez en devenant un curateur de contenu ou un créateur de contenu. Vous ferez ainsi l’expérience du lifelong learning au bénéfice de tout en chacun!

Edmond Kiraz et les Parisiennes!

Vous connaissez les Parisiennes? Elles ont de très longues jambes et de grands yeux. Elles sont délurées, sensuelles, mais piquantes. L’auteur de ces célèbres illustrations est Edmond Kiraz.

Parisien d’Egypte, il débuta au Caire en 1940 comme dessinateur politique. Venu à Paris en 1946, c’est en 1959 seulement que Marcel Dassault, qui avait remarqué ses dessins dans Içi Paris, lui demande de créer en exclusivité pour son nouvel hebdomadaire féminin Jour de France, une rubrique de trois pages intitulée Les Parisiennes. Cela durera jusqu’en 1987, soit une production d’environ 25000 dessins. Pendant plus de trente ans, les Parisiennes ont annoncé la femme contemporaine, mutine, ingénieuse et surtout intemporelle.

Puis d’autres magazines et de nombreuses publicités ont exploité leur élégance et leur désinvolture en France et à l’étranger, parce que finalement Kiraz n’est pas seulement un dessinateur, c’est aussi un précurseur, un visionnaire de la mode.

Depuis 1970, à la demande expresse de Hugh Hefner, les Parisiennes paraissent aussi chaque mois dans Playboy prenant le rôle d’ambassadrices de la femme française aux États-Unis ou au Japon pour Vogue.

Gouache ou aquarelle, c’est en peinture que Kiraz a émancipé ses créations. Toujours curieux de travailler la matière, l’harmonie de ses tons juxtaposés avec délicatesse provoque chaque couleur pour faire vibrer l’autre. Son oeuvre est une explosion de joie et d’énergie.

Les campagnes publicitaires mettant en scène les Parisiennes sont innombrables: de Perrier à Canderel, en passant par le Loto, Parker, Renault, Scandale, Charles Jourdan, Gaston De Lagrange, Monoprix, Nivea et dernièrement pour la marque Serendipity à Sony Plaza au Japon.

Le Musée Carnavalet à Paris a organisé la première rétrospective de l’oeuvre de Kiraz en septembre 2008. Le succès de cette exposition a bien démontré que les Parisiennes sont indémodables!

On en discute?

Laissez un commentaire

Cet article vous a plu? Dites-nous ce que vous en pensez.