Êtes-vous créatif? Aimez-vous partager vos connaissances et élargir vos horizons? Si oui, People & Ideas est là pour vous: soyez simplement un lecteur ou franchissez une étape de plus et participez en devenant un curateur de contenu ou un créateur de contenu. Vous ferez ainsi l’expérience du lifelong learning au bénéfice de tout en chacun!

Les quatre livres extraordinaires de la littérature chinoise

En Chine, quatre oeuvres sont considérées comme les plus grands ouvrages littéraires du pays : les Quatre Livres Extraordinaires (四大名著 Si da ming zhu). Il s’agit de « L’Histoire des trois Royaumes », « Au bord de l’eau », « Le Voyage en Occident » et « Le Rêve dans le Pavillon Rouge ».

Ces différents ouvrages ont profondément influencé la culture chinoise ainsi que le reste de l’Asie de l’est : opéras, séries télévisées, films ou encore jeux vidéo sont nés en s’inspirant des riches intrigues des quatre livres extraordinaires.

 

L’Histoire des Trois Royaumes (écrit par Luo Guanzhong au XIVe siècle)

Peut être le plus populaire de tous les livres chinois, « L’Histoire des Trois Royaumes » est un long roman historique retraçant sans forcément suivre la réalité historique la fin de la période Han et la période des Royaumes Combattants.

L’intrigue du livre traite de la rivalité entre les royaumes de Wei (魏), Shu (蜀) et Wu (吳). Cao Cao, ancien Premier ministre devenu roi de Wei y est dépeint comme un personnage machiavélique mettant son esprit stratégique au service de son ambition démesurée.

Face à lui se retrouvent les héros du livre, issus du royaume de Shu : Liu Bei et ses deux frères jurés, Guan Yu et Zhang Fei. D’autres braves, séduits par la valeur morale de Liu Bei apparaissent dans le récit, on peut citer parmi eux le jeune et redoutable Zhao Zilong ou encore le célèbre stratège Zhuge Liang.

 

Au bord de l’eau (compilé entre le XIIIe et le XVe siècle, attribué à Shi Nai’an)

Compilation de récits de la tradition orale, « Au bord de l’eau » raconte les faits d’armes de 108 bandits redresseurs de tort. Ceux-ci, le plus souvent exemplaires dans leur attitude, on été poussés dans la clandestinité de manière injuste.

Fédérés autour de Song Jiang, le plus vertueux d’entre eux, ils décident de prendre les armes pour combattre les officiels corrompus qui détruisent à petit feu le pouvoir de la dynastie Song.

Plusieurs des héros de ce roman ont acquis une énorme popularité, à l’image de Wu Song, capable de tuer un tigre à mains nues, Lu Zhishen, sacrifiant sa carrière pour réparer une injustice, Wu Yong, le véritable cerveau de la bande ou encore Yan Qing le Prodige, suffisamment intelligent pour obtenir la rédemption de ses frères d’armes aux yeux de l’empereur…

 

Le voyage en Occident (XVIe siècle, écrit par Wu Cheng’en)

Les amateurs de manga japonais connaissent forcément Sangoku, le héros de « Dragon Ball ». Ce personnage est directement inspiré de Sun Wukong, personnage central du « Voyage en Occident ».

Ce grand roman raconte le voyage vers l’Inde du bonze Xuan Zang au VIIe siècle afin d’importer en Chine des canons bouddhiques. Son périple extrêmement périlleux l’oblige à se faire accompagner de plusieurs puissants individus dont Sun Wukong, qui renferme un potentiel exceptionnel : il est le Roi Singe…

 

Le rêve dans le pavillon rouge (publié en 1791, écrit par Cao Xueqin)

« Le rêve dans le pavillon rouge » de Cao Xueqin est considéré par beaucoup comme l’ouvrage le plus abouti de la littérature chinoise, et peut être également mondiale. Véritable mine d’informations sur la société des Qing, et en particulier sa couche aristocratique, ce roman fleuve raconte l’histoire de Jia Baoyu, enfant d’une puissante famille dont l’esprit va à contre courant des moeurs de son époque.

Le jeune homme, que l’on découvre de l’enfance jusqu’à l’age adulte, n’apprécie, à quelques exceptions près, que la compagnie féminine. Il est ainsi très proche de sa grand mère, de ses cousines et même de ses servantes, qu’il traite pratiquement en égales.

Le monde dont rêve Jia Baoyu est fait de mariages par amour et non par intérêt, d’égalité et de sincérité. Mais dans son entourage, peu sont ceux qui peuvent le comprendre ou ne serait-ce le tolérer. Régulièrement réprimandé par son père ou critiqué par ses oncles, le jeune homme va néanmoins se révéler porteur d’un potentiel que personne n’avait su déceler.

 

By Nicolas Jucha Crédits

On en discute?

Laissez un commentaire

Cet article vous a plu? Dites-nous ce que vous en pensez.